CEDES

La sexualité pendant la grossesse

L'actualité du 18 juin 2009

Bon nombre de couples hésitent encore à avoir des relations sexuelles pendant une grossesse à cause des risques de fausse couche ou encore de peur de blesser le bébé.

Il faut savoir que le bébé est parfaitement protégé par les membranes amniotiques et le liquide qui l'entourent. Le bouchon muqueux qui ferme le col utérin le protège des infections. Les contractions utérines provoquées par l'orgasme féminin ne sont absolument pas dangereuses. Le gynécologue est là pour en informer sa patiente. Il est particulièrement important de préserver sa vie du couple et son intimité durant cette période. Bien sûr, durant la grossesse, la femme vit de grands changements physiques et psychologiques, elle peut donc voir sa libido modifiée. En effet, certaines femmes se sentent très féminines et n'hésitent pas à avoir des rapports sexuels. Les hormones en sont un peu responsables car elles accentuent la sensibilité des seins et des organes sexuels. D'autres femmes, au contraire, vivront une baisse de la libido principalement à cause de la fatigue, la modification de leur corps, l'angoisse de devenir mère ou encore de l'accouchement. Ce désir peut varier tout au long de la grossesse. La baisse de libido s'effectue souvent pendant le premier trimestre. Une augmentation peut être vécue au second trimestre et suivie, au dernier trimestre, d'une nouvelle baisse, elle-même souvent liée à l'approche du terme ou au fait de se sentir trop lourde. Bien entendu, suivant les femmes, bien d'autres facteurs peuvent en être la cause.

Il ne faut pas oublier qu'il faut être deux pour faire l'amour. Durant la grossesse, l'homme regarde sa partenaire différemment, son désir change, ce qui peut également avoir une influence sur les rapports intimes. Pour certains hommes, une femme enceinte est très sensuelle, pour d'autres, ce sera l'inverse et ils peuvent ainsi faire un blocage face au corps changeant de leur femme. La peur des responsabilités paternelles peut aussi inhiber la libido de l'homme.

Cependant, au niveau médical, il existe bien évidemment des cas où il est fortement déconseillé et parfois même formellement interdit d'avoir des relations sexuelles pendant sa grossesse:

 
  • le placenta est situé trop bas dans l'utérus et il y a un risque de saignements qui peuvent provoquer un décollement du placenta, voire même une hémorragie
  • la menace d'accoucher prématurément est sévère, lorsque le col est ouvert avant la fin du huitième mois, les rapports sexuels risquent de provoquer un accouchement prématuré
  • lors d'une grossesse multiple
  • en cas d'antécédent de fausse-couche (éviter les rapports pendant les deux premiers mois de la grossesse)
  • lorsqu'un accouchement prématuré a été vécu par la patiente, il est préférable d'éviter les rapports sexuels lors des 12 dernières semaines de grossesse
  • et d'autres causes médicales comme l'hypertension artérielle


Inversement, les rapports sexuels peuvent être préconisés pour déclencher l'accouchement, par exemple lorsque la date du terme est dépassée.

Durant les premiers mois de la grossesse où le ventre n'est pas encore arrondi, toutes les positions sont possibles. Plus le ventre s'arrondira, plus certaines positions deviendront inconfortables. Il est important pour le couple de trouver les meilleures positions afin que la future maman soit le mieux installée. A la fin de la grossesse, il ne faut pas oublier que la pénétration n'est pas le seul moyen d'atteindre le plaisir ;-)

Références : Roomantic - la sexualité au féminin


Retour aux News