CEDES

Georges Brassens - Les passantes

L'actualité du 8 mars 2018

On s’attendait à tout, sauf à ça. Et pourtant, en ce 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, est né le premier clip de Georges Brassens. Produit par la talentueuse photographe belge, Charlotte Abramov, le clip met à l’honneur la gent féminine sur le titre « Les Passantes », interprété en 1972 par le chanteur, d’après un poème d’Antoine Pol.

Le court-métrage qui célèbre « toutes les femmes qu’on aime » met en lumière leurs beautés multiples, leurs singularités mais aussi leurs charmes les plus discrets. « L’objectif de ce clip est une invitation à s’ouvrir l’esprit et à la tolérance. Déconstruire certains clichés avec humour, et titiller certains mécanismes de pensées que l’on peut tous avoir sans s’en rendre compte (…) Mon but est de questionner, faire sourire, faire réfléchir, et proposer un regard bienveillant et tolérant sur la Femme », explique le petit bout de femme de 24 ans au Flair, qui n'a par ailleurs qu'un seul regret : que Georges Brassens ne verra jamais ce clip.

Rondes, minces, grandes, petites, jeunes, plus âgées, noires, blanches ou encore métissées… Toutes les femmes y sont représentées et les plans de la jeune photographe marqués de poésie et d’une extrême finesse nous frappent. Un clip à l’esprit pop, très graphique, qui fait également la part belle aux règles, aux vergetures, aux bourrelets ou encore à la peau d’orange et qui nous aide à déculpabiliser pour de bon. Merci Charlotte !

 

Sources : Lesoir.be

La vidéo



Retour aux News